Food’in Sud 2016 : les inspirations cuisines en méditerranée

alt=

Food’in Sud 2016 à Marseille est le salon pour découvrir les nouveautés de la restauration , de la gastronomie, du partage et de la diversité culinaire en Méditerranée.

Autour des 2 chefs parrains Gérald Passedat et Maroun Chedid, le programme annonce la venue  de  chefs  de 12 pays,  mais aussi les chefs Fréderic Anton, Guillaume Gomez, de chefs membres du jury de la finale du trophée Masse, du concours Gargantua, de l’Association Gourméditerranée, des Toques Blanches Lyonnaises mais également la présentation de produits artisanaux, de prestataires de services et des dernières tendances food. 

Tour d’horizon et décryptage sur les meilleures food’inspirations 2016 en Méditerranée. Et quelque soit l’événement ou la démonstration culinaire, le salon Food’in sud nous embarque pour des voyages entre terre et mer, à la découverte de nouvelles saveurs.

Si la majorité du public regarde la 1er battle culinaire entre l’Egypte et la Tunisie comme une simple démonstration culinaire, pour nous, elle rappelle le souvenir du “printemps arabe” déclenché par ces 2 pays. Un fil conducteur que nous décidons de suivre, nous pensons que le salon Food’in Sud est le lieu approprié pour expérimenter ce  « mashup » (mélange ou mixe) entre gastronomie et changement politique autour du bassin…

Food’in Sud 2016 : saveurs  du « printemps arabe  »

La cheffe Sabine Khairy (Egypte) choisit de regarder vers le Maghreb et présente le makroud, une pâtisserie qui ne fait pas partie des habitudes pâtissière en Egypte et pourtant son “Cairote Makroud” (sans datte), façon sushi, servit avec un sirop de caroube est surprenant !

Les chefs Tunisiens Slim Bettaieb et slim-douiri coachés par slim-ben-chahla revisitent la viande d’agneau, avec une recette acidulée et l’autre sucrée, accompagnée de noisettes grillées, de petites quenelles de crème de dattes et d’amandes de chez georgette (Liban).

alt=" photo recette agneau by slim douiri "

On enchaîne d’un chef à un autre, on voyage d’une identité culinaire à une autre (Croatie, Israel, Espagne, Italie, Grèce, Algérie, Turquie et lorsque le thème de la mer arrive, on assiste à une véritable spectacle.

Food’in Sud 2016 : un pêcheur en Méditerranée…

Les chefs Maroun Chedid et Georges Dakkak , nous emmènent du côté de la ville côtière de Tripoli au Liban pour découvrir un plat traditionnel : # El Syaadieh, une recette à base d’oignons, parfumée à la cannelle, de citron, de pignons et de riz. Un plat typique de pêcheur qui est à Tripoli ce que la bouillabaisse est à Marseille. Derrière la simplicité de ce plat, Maroun Chedid réussit à mettre en lumière les points communs entre ces 2 villes : la pêche, la cuisine populaire en bord de mer et rappel également le souvenir d’anciennes relations commerciales entre Tripoli et Marseille (*)

alt="Photo Recette El Sayied Bymaroun Chedid 2016"
Photo Recette El Sayied Bymaroun Chedid 2016

Food’in Sud 2016 autour des poissons.

Arnaud Tabarec opte pour le maquereau, après avoir mariné le poisson dans le sel et le sucre, il installe un petit moment théâtral en distrayant ses voisins, annonce qu’il lui faut un chalumeau et quand il revient avec le brûleur, c’est pour griller le maquereau.

alt="photo maquereau grillé by Arnaud Tabarec "
maquereau grillé by Arnaud Tabarec

Sur une autre “démo”, le chef Rachid Mahfoudh est également inspiré par la mer, il nous propose un Tataki de thon à peine saisi et passé au four pendant que Slim Ben Chahla se charge de l’accompagnement avec un #couscous de la mer de choux romanesco et de légumes. 

3 magnifiques assiettes qui rendent hommage aux hommes et aux ressources de la mer Méditerranée.

Food’in Sud 2016 : cuisines et saveurs.

Le salon Food’in Sud est aussi une fenêtre sur les terroirs, à travers un grenier riche en saveurs, de produits traditionnels et de nouveautés : crème de caroube, huile de noisettes grillées, pâte de citron confit. Certains produits sont ramenés dans les valises : viande séchée et fumée, ketaief, boulghour de Turquie, petits plombs (pâtes), ras el hanout d’Algérie, fleur d’oranger, farine de sorgho de Tunisie, panettone et cressins d’Italie…

Plus qu’un marché sur les nouveautés, le Food’in Sud est l’unique espace dédié à l’art de vivre méditerranéen où la créativité des chefs a le pouvoir de faire passer des émotions et de relater des histoires. On attend avec impatience l’édition 2018…