COP 21: devenir des consommateurs responsables

    cop21 logo

    La conférence internationale sur le climat (COP 21) se tient à Paris du 29 nov au 10 déc 2015. Elle accueillera un grand nombre de nations, venues défendre la cause climatique…

    Pour nous et sans hésiter, le volet sur l’agriculture et l’alimentation nous intéresse particulièrement car il est étroitement lié aux changements climatiques qui nous l’espérons ne passera sous silence…

    Si toutes les prochaines négociations ne prendront effet qu’en 2020, chacun de nous peut d’ores et déjà prendre conscience de la réalité de ces phénomènes climatiques et agir à son niveau.

    COP 21 : Devenir des consommateurs responsables

    Face à la famine qui sévit encore dans certains pays, comment relever le défi de la sécurité alimentaire des uns et l’insécurité alimentaire des autres? Comment partager avec la population mondiale grandissante…

    Ce sont là, des interrogations préoccupantes que nous pouvons changer, modifier en tant que consommateurs responsables. Nous pouvons individuellement faire des efforts sans pour autant déroger au plaisir de manger.

    Nous devons apprendre à rectifier nos modes de consommation, privilégier des produits locaux et de saison, éviter le gaspillage et envisager de réduire la consommation de viande

    Pour vous aidez à devenir un(e) consommateur(trice) responsable, nous vous proposerons de suivre 2 actualités «coups de cœur». L’une concerne le prescripteur FAO qui informe depuis 70 ans sur les stratégies et les politiques alimentaires mondiales à suivre, et l’autre venant du grand chef, Alain Ducasse qui partage dans un nouveau livre Nature, sa vision d’une cuisine saine et plus responsable.

    Cop 21, l’année des légumineuses

    Cette année l’organisation de la FAO nous invite à regarder du côté des légumineuses avec le slogan : Des graines nutritives pour un avenir durable.

    Les haricots, lentilles, pois chiches à transformer en falafel, lablabi, houmous ou en dahl représentent une excellente alternative aux protéines animales et sont sans gluten. Manger des légumes secs est bénéfique pour la santé des hommes, des animaux mais également des sols. Une recommandation alimentaire à suivre et à partager autour de vous…

    cop 21  campagne l'année des légumineuses  de la FAO